// Soutenance de thèse

Soutenance de thèse de Sami SOUIHI.

Intitulé : Mise en oeuvre d'une plateforme de gestion et de dissémination des connaissances pour des réseaux autonomiques: Une application aux réseaux SDN.
Date : Mardi 03 décembre 2013, à 14h00.
Lieu : Amphithéâtre R&T, Département Réseaux & Télécoms, Vitry-sur-Seine.

Jury

  • CHEN Ken, Professeur, Univ Paris 13, EA 3043 L2TI (Rapporteur)
  • GAÏTI Dominique, Professeur, Univ Technologie de Troyes, Inst. Charles Delaunay (Rapporteur)
  • CAVALI Ana Rosa, Professeur, Inst. Nat. Télécommunications, Dépt Logiciels-Réseaux (Examinateur)
  • CHEMOUIL Prosper, Docteur, Orange Labs, OLN/CNC (Examinateur)
  • HOCEINI Said, Maître de Conférences, Univ Paris-Est Créteil, EA 3956 LISSI (Examinateur)
  • PUJOLLE Guy, Professeur, Univ Paris 6, UMR CNRS 7606 LIP6 (Examinateur)
  • MELLOUK Abdelhamid Professeur, Université Paris-Est Créteil, EA 3956 LISSI (Directeur de thèse)

Résumé

La croissance du réseau Internet, l'émergence de nouveaux besoins par l'avènement des terminaux dits intelligents (smartphones, tablettes tactiles, etc.) et l'apparition de nouvelles applications sous-jacentes induisent de nombreuses mutations dans l'usage de plus en plus massif des technologies de l'information dans notre vie quotidienne et dans tous les secteurs d'activités. Ces nouveaux usages ont nécessité de repenser le fondement même de l'architecture réseau qui a eu pour conséquence l'émergence de nouveaux concepts basés sur une vue “centrée sur l'usage” en lieu et place d'une vue “centrée sur le réseau”. De fait, les mécanismes de contrôle du réseau de transport doivent non seulement exploiter les informations relatives aux plans de données, de contrôle et de gestion, mais aussi les connaissances, acquises ou apprises par inférence déductive ou inductive, sur l'état courant du réseau (trafic, ressources, rendu de l'application, etc.) de manière à accélérer la prise de décision par les éléments de contrôle du réseau. Les travaux faits dans le cadre de cette thèse concernent ce dernier aspect et rejoignent plus généralement ceux tournés sur les réseaux autonomiques. Il s'agit dans cette thèse de mettre en oeuvre des méthodes relatives à la gestion, à la distribution et à l'exploitation des connaissances nécessaires au bon fonctionnement du réseau de transport. Le plan de connaissances mis en oeuvre ici se base à la fois sur l'idée de développer une gestion au sein d'une structure hiérarchisée et adaptative où seuls certains noeuds sélectionnés sont en charge de la dissémination des connaissances et l'idée de relier ces noeuds au travers d'un ensemble de réseaux couvrants spécialisés permettant de faciliter l'exploitation de ces connaissances. Comparée aux plateformes traditionnellement utilisées, celle développée dans le cadre de cette thèse montre clairement l'intérêt des algorithmes élaborés au regard des temps d'accès, de distribution et de partage de charge entre les noeuds de contrôle pour la gestion des connaissances. A des fins de validation, cette plateforme a été utilisée dans deux exemples d'application: le Cloud computing et les smartgrids.